dimanche 16 septembre 2018

Plus de 10.000 visiteurs à l'exposition 2018 du Collectif d'artistes d'Aigues-Mortes

Photo de l'affiche©Alberto Garcia

"Une exposition fédératrice", a titré Midi Libre le 14 septembre, et c'est bien le cas. 
4 ans après l'initiative du peintre Morphée qui défend les créateurs et renoue avec la tradition de l'exposition des artistes locaux, la Chapelle des Capucins d'Aigues-Mortes a réuni 9 peintres, photographes et sculpteurs dans une scénographie harmonieuse où chacun était mis en valeur.


Les jouets anciens revisités de Jem, la sirène légère et monumentale de Meriadeg, les taureaux de Patrick Granier, la toile en devenir de Morphée, les étranges visages mis en lumière par Alberto Garcia, ont marqué les esprits et structuré l'ensemble.



Il faudrait parler aussi de la finesse de trait de Mac, de la tendresse et de la complicité vues par Eve, des pierres ciselées et vibrantes de Jean-Pierre Servel, des couleurs andalouses et salées d'Isabelle Secretan, des entrées maritimes et des silhouettes de Jem, de l'humour et des figures libres de Morphée, de la Camargue de Patrick Granier, de la poésie de Meriadeg.



Aigues-Mortes compte bien d'autres talents et les expositions suivantes du Collectif le montreront. Le cru 2018 restera dans les mémoires.

Morphée

Jem

Avec 
Jem, peintre et créateur à partir de chevaux de bois
Eve, peintre
Morphée, peintre
Meriadeg, sculpteur,
Patrick Granier, peintre et sculpteur,
Isabelle Secretan, Jean-Pierre Servel et Alberto Garcia, photographes,
Mac, dessinateur.
Référent 2018 Alberto Garcia.
12 jours d'exposition du 5 au 16 septembre et plus de 10.000 visiteurs.

Photos de ce billet ©Isabelle Secretan

vendredi 22 juin 2018

L'Eloge de l'Ombre, avec les 4 clubs d'Objectifs Croisés, pour fêter l'été, du 21 au 24 juin 2018 à Aigues-Mortes, et éloge du courage de Pascal Salomon contre la mucoviscidose

Photo©Alberto Garcia

Démontage, remontage, après Thema voici L'Eloge de l'Ombre, exposition présentée à Aigues-Mortes, Espace Nicolas Lasserre, avec les clubs amis de Baillargues, Clapiers et Saint-Drézéry, réunis pour Objectifs Croisés 2018.

Ouverte pour le solstice d'été et la Fête de la Musique, l'exposition se termine le 24 juin, jour de la Saint Jean.

Et le vernissage est festif, le 22 juin, puisqu'il se poursuit aux remparts sud avec les feux de la Saint Jean et la soirée pique-nique animée, endiablée, par le groupe Pause Café.

Il est aussi placé sous le signe du courage car nous accueillons Pascal Salomon à l'arrivée de son périple : il vient de descendre la Via Rhôna à vélo en 10 jours depuis la frontière suisse pour sensibiliser à l'action contre la mucoviscidose qu'il coordonne dans le Gard et contre laquelle il lutte. Pascal est aussi photographe à l'atelier numérique de Saint-Drézéry. Il faut le voir sur son vélo chargé de matériel, rayonnant après 10 jours d'efforts et de rencontres, zigzaguant à peine pendant qu'il envoie ses dernières photos sur les réseaux sociaux dans les derniers kilomètres depuis Gallician où certains d'entre nous l'ont rejoint avec l'association Chemins Libres de Camargue et des bénévoles du Vaucluse et du Gard contre la mucoviscidose. Tous les visiteurs de l'exposition, les photographes, les invités du vernissage sont dehors pour l'applaudir et le remercier.

Pascal Salomon à l'arrivée de son périple contre la mucoviscidose




Les photographes d'Aigues-Mortes, de droite à gauche sur la photo ci-dessous :
Armand Trabuc, Dark Light
Alberto Garcia, Le réverbère, Le palmier, Le passant
Daniel Bellet
Jean-Louis Baudequin
Françoise Martin
Isabelle Secretan, On le dit Pin de Fer
Jean-Pierre Servel
Patrice Banq
Alain Vielle
Gudrun Bauer


Vu par Aigues-Mortes

Les photographes de Saint Drézéry, de droite à gauche sur les photos ci-dessous :
Jean-Pierre Chalvin, La vie commence tout est possible, Ombre chinoise 
Hélène Salom-Veyrune, Dans l’ombre, Tu me suis ?
Éric Dugois, La ville de l’ombre, L’ombre de l’ombre
Cathy Bouschacher, Ombrage, Au fil de l’ombre
Jacky Moreau, Surfer, Feuille cherche ombre
Christine Duchesne, Cathédrale arctique, En lieu sûr
Éric Veyrune




Vu par Saint-Drézéry


Les photographes de Baillargues, de droite à gauche sur les photos ci-dessous :
Jean-Jacques Gonthier, Canards
Aurore Gaubert, Barrière d’ombres
Christel Thomas, Coeur chinois
Joëlle Fulcrand, Sur la crête
Anne-Marie Delvallée, Pleine lune, Dans l’ombre des églises
Gérard Taltavull, Cocktail
Marc Gosselin, Ombre culinaire
Françoise Vergé, Élégance
Stéphan Bretonneau, Le lampadaire, Exit
Christiane Michel-Grosjean, Galerie des Arènes
Jean-Marie pouplard,  Les marionnettes
Gabriel Irailles
Mohamed Nair, Le peintre
Daniel Dhodge, Le cycliste
Erick Dunesme, Lanterne solaire
Dominique Calendrin, Courir aussi vite que son ombre
Gérard Calendrin, Fuite de l’ombre
Dominique Gury





Vu par Baillargues


Les photographes de Clapiers
Robert Lifran, Garçons à la cascade et diaporama Magie de la Saint Jean
Jean-François Maurel, Pic Saint Loup
Vu par Clapiers








vendredi 15 juin 2018

Exposition Thema, nos photographes donnent leur vision de 3 thèmes : au-delà des murs, l'eau, reflets et transparences, du 13 au 20 juin 2018

Photo©Daniel Bellet

Notre exposition Thema 2018 est consacrée à 3 sujets :
- au-delà des murs,
- l'eau,
- reflets et transparences,
les 3 thèmes pouvant être traités ensemble ou séparément.
La photo de Daniel Bellet retenue pour l'affiche en est une parfaite illustration.

L'exposition a lieu à l'espace Nicolas Lasserre, boulevard intérieur nord (dans les remparts), à Aigues-Mortes, du 13 au 20 juin 2018. Elle est ouverte de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Nous sommes 13 à y participer et l'un de nous est toujours présent.

Dans l'ordre d'accrochage de droite à gauche sur la photo ci-dessous :
Jean-Louis Baudequin, Flashing mais d’eau
Isabelle Secretan, Au-delà, l’Aubrac / Printemps troublé
Jean-Pierre Servel, Au-delà des murs, humanité / Eau multiple
Françoise Martin, Norvège
Gudrun Bauer, Eau, reflets et transparences
Patrice Banq, Au loin, l’eau
Armand Trabuc, Abstraction bleue
Daniel Bellet, Au-dessus du mur
Alberto Garcia, Gouttes et goutelettes
Serge Manse, Au-delà du mur
Dominique Baudequin, De l’air, de l’air
Alain Vielle, Et derrière le mur ?
Richard Williams, Eau argentique





Jean-Louis Baudequin, Flashing mais d'eau

Isabelle Secretan, Printemps troublé, Au-delà l'Aubrac
Patrice Banq, Gudrun Bauer

Serge Manse, Alberto Garcia, Daniel Bellet, Armand Trabuc

Alain Vielle, Dominique Baudequin, Serge Manse, Alberto Garcia

Photos du billet ©Isabelle Secretan

jeudi 10 mai 2018

Eric Veyrune, Valérie Delebecque et Lionel Tamet distingués pour leur reportage photo "Cheval Camargue 50 ans en fête au Petit Saint Jean"

©LionelTamet

©LionelTamet
Les reportages d'Eric Veyrune, Valérie Delebecque et Lionel Tamet ont fait l'unanimité du jury du concours de reportage photo organisé pour les journées "Cheval Camargue, 50 ans en fête" au domaine de Petit Saint Jean - le cadre était important - les 28 et 29 avril derniers. Chaque participant devait adresser une série de 10 photos constituant un reportage cohérent et personnel sur l'une ou les deux journées.

La discussion a été vive pour départager les 3 photographes. Le jury a tenu compte de la qualité et de la cohérence du reportage, de l’adéquation avec le sujet et avec le site, du regard personnel. C'est Eric Veyrune, de Calvisson, qui remporte le premier prix, avec ses photos en noir et blanc qui après avoir mis en exergue la stèle commémorative, font la part belle aux paysages caractéristiques du Petit Saint Jean, et aux présentations équestres du samedi matin.
©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

©Eric Veyrune

Valérie Delebecque, de Montpellier, 2e prix, a choisi la couleur pour mettre en valeur le cheval dans son habitat naturel, puis l'harmonie avec le dresseur, pour finir sur la présentation des étalons des manades présentes en 1968.
©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

©Valérie Delebecque

Lionel Tamet, de Saint-Ambroix, qui remporte le 3e prix, en noir et blanc lui aussi, situe habilement la manifestation dans son cadre avec un regard personnel, et fait la part belle au couple cheval-cavalière. 
©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

©Lionel Tamet

23 reportages ont été reçus. Le jury en a examiné 22. Le 23e est celui de Dominique Baudequin, membre du club Regards d'Aigues-Mortes, effectué dans les conditions et les délais du concours. Il est marqué par la pinède, caractéristique du Petit Saint Jean, et le beau moment de la marche des étalons vers la stèle puis de leur présentation.
©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

©Dominique Baudequin

Le jury a voulu accorder une mention spéciale à l'une des photos de Hélène Salom-Veyrune, de Saint-Drézéry et Vergèze. Hélène a choisi de centrer son reportage sur la présentation de Sandrine Rozière.
©Hélène Salom-Veyrune

Il a aussi particulièrement apprécié les photos suivantes de Cathy Aulagnet, Aurore Gaubert, et les deux photos de Lionel Tamet qui ouvrent ce billet.
©Cathy Aulagnet
©Aurore Gaubert

Mention spéciale aussi pour le texte et l'humour d'Anne-Marie Manville, de Clapiers : 
"A l’arrivée au domaine du petit Saint-Jean nous sommes accueillis par une escadre de diptères fougueux surgissant des herbes et se permettant des familiarités déplacées qui  en rebutent plus d’un. 

Une riposte est aussitôt décidée  et soit par le dédain, soit avec  les moyens du bord,  nous ferons front  courageusement et nous participerons aux différents rendez-vous photographiques.
©Anne-Marie Manville
Matin et après-midi  séquences de dressage de chevaux et diverses   démonstrations se déroulent devant les  objectifs d’une myriade de photographes.
Instants précieux de grâce lorsque Mélanie  et son père font une démonstration de dressage dans les hautes herbes ployant sous une brise légère, avec un  soleil radieux.
Beauté des iris d’eau, des juments arrivant vers nous avec leurs poulains, cygne majestueux sur son étang, libellules qui zigzaguent …Bref nous oublions (presque) les moustiques lors de la balade réservée aux photographes.
Repas à la bonne franquette avec les amis de l’APC et les autres clubs.
©Anne-Marie Manville
Clou de la journée : Isabelle nous amène voir le « pin de fer » vieux de 4 siècles, caché dans une pinède où jouent l’ombre et la lumière. Pas facile les photos mais quel plaisir !"

Helena Sole et Yohna Poix ont été particulièrement observatrices et ont su mettre en scène leur découverte.
©Helena Sole

©Yohna Poix
Nous reviendrons sur les différents reportages, tous de qualité, pleins de pépites, et dont certains dépeignent bien l'ambiance de la journée.

Tous les reportages sont progressivement mis en ligne et visibles
 ici sur notre galerie 

Le jury était composé de Marie-Pierre Lavergne-Albaric, adjointe au Maire de Saint-Laurent d'Aigouze pour la Culture, le Tourisme et le Patrimoine immatériel, à l'initiative des journées "Cheval Camargue, 50 ans en fête", Marie-Hélène Touchet, photographe et ancienne correspondante de Midi Libre, Laurence Monet-Pitot, responsable de la communication pour la Communauté de communes Terre de Camargue, et Yann Guichaoua, photographe professionnel.

Une partie des photos sera présentée dans l'exposition qui aura lieu en août pour la fête de Saint-Laurent d'Aigouze, salle des Trois Arches. 
L'édition d'un album de la manifestation est également en projet.